Rate this post

La cryolipolyse est un traitement de médecine esthétique destiné aux hommes et aux femmes des États-Unis. Elle est réalisée à l’aide d’un appareil appelé CoolSculpting, qui a été approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) en 2010. En 1 ou 2 séances, il promet de réduire la graisse, mais aussi la cellulite, en détruisant progressivement les cellules graisseuses appelées adipocytes. La cryolipolyse est un traitement sûr et une alternative valable à la liposuccion ou à la lipoaspiration pour des zones localisées du corps. Elle est recommandée aux personnes qui souhaitent se débarrasser de bourrelets graisseux localisés sans avoir recours à la chirurgie. La cryolipolyse est une alternative à envisager pour ceux qui luttent contre les bourrelets de graisse, souffrent de cellulite et ne parviennent pas à s’en débarrasser, malgré les régimes et le sport.

La cryolipolyse : qu’est-ce que c’est ?

La cryolipolyse est une technique basée sur le fait que les cellules graisseuses sont sensibles au froid : la cryolipolyse signifie littéralement la destruction de la graisse par le froid. En fait, plusieurs études scientifiques ont expliqué ce phénomène et sont arrivées à cette conclusion. Les adipocytes sont plus sensibles au froid que les autres cellules du corps (peau, nerfs et muscles). Il est donc possible de déclencher une réaction ciblée en appliquant du froid pendant un temps déterminé combiné à une pression importante pour provoquer l’haptose, c’est-à-dire la mort des adipocytes. L’heure et la durée sont variables. Le traitement est effectué à l’aide d’un appareil appelé CoolScupting, mis au point par une société américaine (Zeltiq), qui expose une zone du corps à un refroidissement extrême pendant une heure. Tout d’abord, la peau est aspirée à l’aide d’une pièce à main en forme de ventouse, puis elle est refroidie. Les paramètres de température sont réglés différemment pour chaque patient en fonction du tissu adipeux à traiter.

Un gel protège la partie du corps sollicitée.

Les cellules graisseuses sont détruites et éliminées progressivement et naturellement au cours des semaines suivantes. Cette technique de liposuccion à froid est également très efficace pour la cellulite.

En revanche, il ne convient pas aux personnes présentant un surpoids important ou un relâchement cutané significatif.

La cryolyse est recommandée aux personnes qui souhaitent réduire la graisse dans certaines zones du corps mais ne veulent pas subir d’intervention chirurgicale.

Les patients les plus aptes à subir une cryolyse sont des hommes ou des femmes dont l’indice de masse corporelle (IMC) est proche de la normale, mais qui présentent un excès de graisse localisé qui ne disparaît pas avec un régime.

Où faire la cryolipolyse

Important : seuls les médecins sont autorisés à effectuer ce traitement, consultez donc un chirurgien, un médecin esthétique ou un dermatologue. La cryolipolyse est un traitement médical et doit être pratiquée par des médecins avec des équipements approuvés et certifiés : le label de sécurité CE fait toute la différence. L’allégation d’un effet de cryolyse ne peut en aucun cas être suffisante pour justifier une utilisation sûre. Attention aux contrefaçons qui se multiplient, preuve indirecte de l’intérêt de ce traitement.

Dans les salons de beauté, les équipements autorisés ne peuvent descendre en dessous de 0 degré alors que la température pour un traitement efficace se situe entre -5 et -10 degrés.

La cryolipolyse fonctionne pour quelles parties du corps
Quelles sont les zones du corps concernées ?

Il existe des zones du corps où la cryolyse fonctionne le mieux et où les résultats sont les meilleurs :

  • ventre
  • culotte de cheval
  • des poignées d’amour.

Mais d’autres zones du corps où des coussinets graisseux sont présents peuvent également être traitées :

  • dos
  • fesses
  • cuisse (partie interne et externe)
  • genou
  • bras

Avant la session

Une première visite est importante pour déterminer si la cryolipolyse est le traitement adapté au problème. L’expert fait une évaluation des zones à traiter et fixe les objectifs à atteindre avec le patient. Il pèse généralement le patient et prend des photos afin de pouvoir voir l’avant et l’après à la fin du traitement. Avant de donner le feu vert au traitement, des analyses de sang doivent être effectuées pour vérifier que le foie fonctionne correctement et qu’il est capable d’éliminer les déchets résultant de la dégradation des cellules graisseuses. La veille du traitement, n’appliquez pas de cosmétiques sur la zone à traiter car il peut y avoir un risque de réaction allergique au froid ou au gel, voire une altération de l’épiderme.

Pendant la session

Avant de commencer le traitement, le médecin applique une feuille imbibée de gel antigel, qui adhère à la peau et assure une meilleure prise de la pièce à main.

Ce gel permet également de mieux protéger les couches externes de la peau.

À ce stade, mettez la machine en marche et placez la pièce à main sur la zone à traiter : le processus d’aspiration commence, aspirant les cellules graisseuses.

Pendant quelques minutes, les plaques latérales de l’appareil appliquent du froid selon le programme choisi par l’expert. Il est normal de ressentir une sensation d’engourdissement, mais le traitement n’est pas douloureux.
Publicité

Refroidies par le Coolscupting, les cellules graisseuses de cette zone vont connaître une mort lente et programmée.

Le traitement dure généralement 60 minutes pendant lesquelles le patient peut se détendre.

Post-traitement

Immédiatement après le traitement, la zone traitée peut être rouge, mais seulement pendant quelques heures.

Dans les heures ou les jours qui suivent le traitement, il se peut que vous ayez quelques bleus et que vous ressentiez un engourdissement désagréable (hypoesthésie douloureuse). Dans tous les cas, les ecchymoses ou les gonflements disparaissent après quelques semaines.

En savoir plus : https://www.belle-fontaine.ch/fr/traitement/coolsculpting/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code