Rate this post

Élaborés par les membres fondateurs de la Positive Impact Initiative et publiés en 2017, les principes définissent le commerce, le financement immobilier et la finance à impact positif comme « ce qui sert à apporter une contribution positive à un ou plusieurs des trois piliers du développement durable (économique, environnemental et social), une fois que tout impact négatif potentiel sur l’un des piliers a été dûment identifié et atténué. » Cette définition est inclusive – elle s’applique à tous les secteurs de l’économie et à tous les types de financement. La Positive Impact Initiative affirme qu’une compréhension commune de l’impact à travers la chaîne d’investissement est nécessaire pour permettre à la finance et à ses parties prenantes publiques et privées d’analyser, de gérer et de produire un impact à travers l’économie.

PRINCIPES DE LA FINANCE À IMPACT POSITIF

La définition est également holistique – elle couvre les trois piliers économique, environnemental et social du développement durable au cœur des ODD, sous l’angle des impacts positifs et négatifs. L’initiative « Impact positif » postule qu’une approche holistique de la durabilité est nécessaire pour gérer et optimiser les liens entre les sujets de durabilité. Les principes établissent la nécessité d’une analyse d’impact et de processus de gestion appropriés, ainsi que la nécessité d’une transparence à la fois sur les processus et les résultats de l’analyse et de la gestion de l’impact. Enfin, les principes établissent la nécessité d’indicateurs distincts pour l’évaluation de l’impact, c’est-à-dire pour comparer et évaluer la performance de l’impact.

En raison de leur nature inclusive, holistique, transparente et axée sur les résultats, les principes de la finance à impact positif fournissent un cadre unique permettant aux institutions financières et à leurs parties prenantes publiques et privées d’opérer une transition vers une économie fondée sur l’impact, capable de répondre aux besoins et aux aspirations des personnes dans le respect des limites planétaires et économiques.

LA FINANCE À IMPACT POSITIF

Élaborés par les membres fondateurs de la Positive Impact Initiative et publiés en 2017, les Principes définissent le commerce et la finance à impact positif comme « ce qui sert à apporter une contribution positive à un ou plusieurs des trois piliers du développement durable (économique, environnemental et social), une fois que tout impact négatif potentiel sur l’un des piliers a été dûment identifié et atténué. » Cette définition est inclusive – elle s’applique à tous les secteurs de l’économie et à tous les types de financement. La Positive Impact Initiative affirme qu’une compréhension commune de l’impact à travers la chaîne d’investissement est nécessaire pour permettre à la finance et à ses parties prenantes publiques et privées d’analyser, de gérer et de produire un impact à travers l’économie.

La définition est également holistique

Elle couvre les trois piliers économique, environnemental et social du développement durable au cœur des ODD, sous l’angle des impacts positifs et négatifs. L’initiative « Impact positif » postule qu’une approche holistique de la durabilité est nécessaire pour gérer et optimiser les liens entre les sujets de durabilité. Les principes établissent la nécessité d’une analyse d’impact et de processus de gestion appropriés, ainsi que la nécessité d’une transparence à la fois sur les processus et les résultats de l’analyse et de la gestion de l’impact. Enfin, les principes établissent la nécessité d’indicateurs distincts pour l’évaluation de l’impact, c’est-à-dire pour comparer et évaluer la performance de l’impact.

La raison de leur nature inclusive,

La holistique, transparente et axée sur les résultats, les principes de la finance à impact positif fournissent un cadre unique pour permettre aux institutions financières et à leurs partenaires publics et privés de passer à une économie basée sur l’impact, capable de répondre aux besoins et aux aspirations des personnes dans le respect des limites planétaires et économiques.

Questions fréquemment posées

Les Principes de la Finance à Impact Positif sont un ensemble de lignes directrices pour : aux financiers d’identifier, de promouvoir et de communiquer sur la Finance à Impact Positif à travers leurs portefeuilles ; les investisseurs et les donateurs à évaluer de manière holistique les impacts de leurs investissements et à orienter leurs choix d’investissement et leurs engagements en conséquence ; les auditeurs et les évaluateurs à fournir aux financiers, aux investisseurs et à leurs parties prenantes les services de vérification, de certification et d’évaluation nécessaires pour promouvoir le développement de la finance à impact positif.

À qui s’adressent les principes ?

Les Principes sont également destinés à aider

les entreprises et autres acteurs économiques à structurer des opportunités commerciales et des modèles d’affaires axés sur les ODD, et à identifier les institutions financières capables d’accompagner leurs efforts ; les gouvernements à démultiplier leurs interventions auprès du secteur privé (par exemple en lançant des appels d’offres et des demandes de propositions fondés sur l’impact et en choisissant ses partenaires de mise en œuvre du secteur privé sur la base des Principes) et à ajuster les politiques publiques de manière stratégique pour maximiser l’effet de levier des fonds publics. Voir https://geneve.news/category/immobilier/ pour en savoir plus !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code