10 FAQ’S SUR L’AUGMENTATION MAMMAIRE

Vous êtes-vous déjà demandé ce que les experts en chirurgie plastique ont à dire en réponse aux dix principales questions sur l’augmentation mammaire à Lausanne et Genève en Suisse ?

1. Les patientes ayant subi une augmentation mammaire ont-elles besoin d’être recommandées ?

Non. Cette intervention est une chirurgie esthétique élective, ce qui signifie qu’elle n’est pas médicalement nécessaire et que son coût n’est pas couvert par les régimes d’assurance maladie. Vous n’avez pas besoin d’une recommandation ou de l’intervention de votre médecin traitant pour planifier une consultation d’augmentation mammaire.

2. Puis-je choisir la taille que je veux avoir ?

Oui. Lors d’une consultation d’augmentation mammaire à Lausanne et Genève en Suisse, le chirurgien vous proposera généralement une petite gamme de tailles en fonction de vos mesures physiques et de l’apparence que vous souhaitez. S’il y a une certaine apparence que vous souhaitez, assurez-vous de le lui dire ou même de lui montrer des photos. Le volume exact requis varie selon les personnes. Votre chirurgien plasticien est un expert en matière de dimensionnement des implants mammaires et de proportions corporelles, il peut donc vous aider à bien choisir.

3. Ai-je besoin d’un lifting des seins ?

Peut-être. Il est préférable de répondre à cette question en personne, car l’anatomie de chaque personne est unique. Votre chirurgien tiendra compte de la position du mamelon, de l’élasticité de la peau et des objectifs que vous vous êtes fixés pour l’intervention.

4. Aurai-je des cicatrices ?

L’augmentation mammaire de Lausanne et Genève en Suisse est une intervention chirurgicale qui implique généralement des incisions cutanées pour l’insertion des implants. Bien que ces incisions soient aussi petites que possible et généralement bien cachées, on ne peut vous promettre des cicatrices invisibles. Il faut environ un an pour qu’une cicatrice mûrisse et s’estompe complètement. Votre chirurgien peut vous conseiller de prendre certaines mesures qui amélioreront les résultats.

FAQ sur l’augmentation mammaire à Lausanne et Genève en Suisse

5. Quand puis-je retourner au travail ?

La situation de chaque patient est unique et votre chirurgien vous indiquera quand vous pourrez reprendre diverses activités. Pour un travail léger et non fatigant, la plupart des patientes ayant subi une augmentation mammaire peuvent retourner au travail dans les 5 à 7 jours.

6. Les implants mammaires sont-ils considérés comme permanents ?

Bien qu’aucun dispositif médical ne puisse être garanti à vie, les implants mammaires modernes sont conçus pour être extrêmement durables et n’ont plus de date d’expiration fixe. Des examens réguliers des seins sont recommandés.

7. Les implants mammaires en gel de silicone sont-ils sûrs ?

Il n’a pas été établi que les implants en gel de silicone cohésif d’aujourd’hui provoquent des problèmes de toxicité ou d’auto-immunité. Comme le contenu n’est plus liquide, en cas de rupture, il est conçu pour rester dans l’enveloppe et la capsule mammaire, conservant sa forme et ne communiquant pas avec le reste du corps.

8. Quand puis-je porter un soutien-gorge à armatures après l’opération ?

Les chirurgiens plasticiens ont leurs propres protocoles postopératoires préférés. La plupart d’entre eux demandent aux patientes de ne pas porter d’armatures pendant au moins six mois, car la pression exercée par les fils sur la poche de l’implant et l’incision pourrait nuire à la cicatrisation ou affecter le positionnement. Demandez à votre chirurgien quand vous aurez le feu vert pour porter les soutiens-gorge que vous voulez.

9. La récupération d’une augmentation mammaire sera-t-elle douloureuse ?

La plupart des personnes ne se plaignent pas d’une gêne extrême après l’intervention. Un anesthésiant à longue durée d’action est administré aux tissus, de sorte que la zone de votre poitrine restera engourdie pendant toute la phase postopératoire immédiate. Ensuite, une sensation de tiraillement et une douleur sourde sont courantes et bien gérées avec de l’acétaminophène ou des médicaments antidouleur délivrés sur ordonnance.

10. Les implants mammaires peuvent-ils aider à corriger une asymétrie ?

Oui. De nombreuses femmes ont naturellement deux tailles de seins différentes, et un choix judicieux des projections et des volumes des implants mammaires peut aider à compenser cette différence. La perfection n’est pas un objectif réaliste, mais une grande amélioration peut être obtenue. Voir https://theoueb.com/site-16230-clinique-bellefontaine-lausanne pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code